•  

    Souvenirs:
    en voiture car je ne peux pas marcher longtemps ni Daniel,  j'ai voulu reparcourir ces petites routes  qui en font le tour et le traversent aussi.
    Quand on est jeune, on n'a pas les mêmes intérêts, les mêmes moyens, alors on parcourt toutes ces routes parce qu'on y est un peu obligé...
    La Combe qui le traverse, je ne compte pas le nombre de fois que je l'ai parcourue -je devais avoir 5 ou 6 ans les premières fois, quand j'allais en vacances dans la famille, ensuite pour le travail.
    La vallée de Buoux avec l'auberge des Seguins (créée en 1960) et tenue à l'époque par Pierre Messemesse (auteur de Fan de chichourle ! : Dictionnaire des jurons de Provence) qui allait pêcher les écrevisses dans l'Aiguebrun pour nous les faire cuire... (ce sera la troisième étape)

    Je n'ai mis, volontairement, que quelques photos de villages, ce n'était pas mon but, ils sont tous très beaux et internet vous offre de magnifiques reportages.

    Alors si vous passez par là et si vos jambes vous le permettent, n'hésitez pas : offrez-vous quelques randonnées qui vous permettront d'entrer dans ce massif qui semble impénétrable.

    C'est la balade des gens heureux!



     

    Voilà en images et en musique notre balade!!

    Mais la vidéo me pose des problèmes:

    En wifi, (ou avec un débit faible) elle ne se téléchargera que très lentement, je vais trouver un moyen pour que vous puissiez  la voir plus facilement.

    Je viens d'essayer avec dailymotion, youtube mais elles sont minables.

    Pour tous ceux et celles qui ne peuvent la voir, je m'en excuse mais je pense que je trouverais une solution.

    Merci de votre compréhension. Voilà un nouvel essai!

     Si vous ne pouvez pas la voir sur mon blog voici le lien direct lien de youtube

     

     


    5 commentaires
  •  


    Mon jardin, c'est une petite cour de 10m/10m, qui est clôturée bien que les 2 maisons (celle de mon voisin et la mienne ne soient séparées que d'un chemin de passage privé) mais si nos parents s'entendaient bien, ce n'est pas vraiment le cas aujourd'hui.
    On dit "pour vivre heureux, vivons cachés".

    C'est la maison qui appartenait à mes aîeux maternels où ma maman a grandi, où j'ai grandi.

    Sur cette petite parcelle, il y a tout ce que mon papa m'a appris à aimer: des fleurs, des oiseaux, des poissons, et des petits chiens qui peuvent s'y promener librement.
    Chaque année, j'apporte une touche différente.
    Mais il doit avoir ce côté nature: de la verdure (hiver comme été), des couleurs avec les fleurs, le petit côté conte de fée avec les nains , ... et les loupiotes solaires pour s'y promener la nuit.En ce dimanche, fête des pères, c'est à lui , parti il y aura 30 ans dans quelques jours, 3 jours après son anniversaire, que je dédie cet article.

    On trouve souvent sur les blogs les hommages aux artistes disparus, mais pour moi mes êtres chers sont aussi des artistes et ils méritent bien qu'on leur rende hommage pour ce qu'ils nous ont apporté.

    Voilà quelques photos de mon petit coin,où j'ai fait mes premiers pas.

    Il y a 70 ans, dans la cour du voisin .... je n'aimais pas trop que l'on me photographie!!

    Et pour vous faire visiter mon tout petit havre de paix j'ai choisi un diaporama;

     

     

     

     




    ...

     

     

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique
/* Code Javascript */